Les femmes et l’argent en 3 dates (et sans blague !)

« L’argent et moi, ça fait deux ! »

Est-ce qu’il vous arrive de vous dire « je suis nulle pour gérer mon argent » ou « c’est trop compliqué tous ces chiffres » quand vous pensez à l’entrepreneuriat ?

« Les femmes et l’argent », on dirait le thème d’une blague et pourtant c’est un sujet que j’ai envie d’aborder sérieusement en regardant vers le passé pour explorer nos croyances d’aujourd’hui.

Dans cet article, je vais explorer :

🔹 3 dates qui marquent un tournant dans les droits des femmes et de leur accès à l’argent.

🔹 6 croyances qui peuvent rester dans nos têtes encore aujourd’hui.

Catégories : Parlons d’argent

Tags : #Boutique créative , #Freelances, #E-commerce

femme et argent

Et s’il y avait un lien ? 🙄

1. 1907 : les femmes ont le droit de toucher leurs salaires

Avant 1907, d’après la loi, le salaire versé pour le travail réalisé par les femmes appartient à leur mari (ou à leur père). Alors, quand la loi considère que l’on a pas la capacité de recevoir l’argent généré par notre propre travail, il est facile de se créer des croyances liées à cette interdiction.

Peut-être que les hommes et les femmes croyaient que :

👉 Les femmes n’ont pas la capacité intellectuelle de faire les calculs nécessaires pour gérer leur argent.
👉 Si les femmes touchaient directement leur argent, sans restrictions, alors elles feraient n’importe quoi avec.

2. 1965 : les femmes peuvent ouvrir un compte bancaire et travailler sans l’autorisation de leur mari

Le 13 juillet 1965, les femmes obtiennent le droit d’ouvrir un compte bancaire et de travailler sans l’autorisation de leur mari. Si vous le pouvez, demandez à votre mère ou à votre grand-mère, il y a des chances qu’elles se souviennent de ce jour-là !

Quelles croyances peuvent s’installer quand on a besoin de l’autorisation écrite de notre conjoint pour prendre ces deux décisions ?

👉 Avoir un compte bancaire est trop lourd en responsabilités pour une femme.
👉 Je ne suis pas capable de prendre de bonnes décisions professionnelles seule.

3. 1985 : les femmes ont les mêmes droits que leurs maris dans la gestion des biens de la famille

En 1985, l’égalité des conjoints est étendue à la gestion des biens de la famille. Cela veut dire le mari n’a légalement plus le droit de décider seul de l’utilisation de l’argent de la famille. Chacun des deux époux est responsable des investissements et des dépenses de la famille, sans différence entre les hommes et les femmes.

Comment le fait de ne pas être responsable légalement de ses dépenses et investissements impacte-t-il nos croyances ?

👉 Je ne suis pas digne de confiance pour gérer l’argent de ma famille/pour les autres.
👉 L’argent est une source de conflit, car je ne me sens jamais sur un pied d’égalité quand j’aborde le sujet avec quelqu’un.

Changer la loi est une chose, mais changer nos croyances, qui se transmettent inconsciemment d’une génération à l’autre est bien plus difficile. Nous avons été élevé·e·s par des personnes qui ont grandi dans un monde où les femmes étaient considérées comme des mineures. Elles étaient restreintes dans leur accès à l’argent et aux manières d’en gagner. Et enfin, elles n’avaient légalement pas leur mot à dire pour le gérer au sein de la famille.

Et aujourd’hui, en 2019, qu’en est-il ?

Aujourd’hui, j’ai tapé « les femmes et l’argent » sur Google et voilà ce qui est apparu : des citations, des proverbes et des blagues, comme des échos de ces vieilles lois, qui n’existent plus que dans nos têtes. Et si on s’en débarrassait ?

PS : Je vous conseille de cliquer sur le troisième résultat quand même 😉

Découvrez nos services pour gérer les finances de votre projet sans stress !